Articles Tagués ‘Toshihiko SAHASHI’

Full Metal Panic! Invisible Victory : nouvelle vidéo promotionnelle

Des mechas, robots militaires, disposent maintenant d’un camouflage les rendant totalement invisibles. L’équilibre des grandes puissances est devenu très instable, les guerres civiles se propagent, le terrorisme se développe à grande vitesse, les trafics…
Pour rétablir la paix, l’organisation para-militaire Mithril bénéficie des dernières découvertes en matière de Black Technology.

Full Metal Panic Invisible Victory suit le quotidien de Chidori Kaname, jeune lycéenne ciblée par des terroristes et Sagara Sosuke, nouvel élève dans son lycée, mais aussi militaire en mission secrète chargé de sa protection.

Le roman Full Metal Panic! de Gatoh Soji a débuté en 2000 aux éditions Kadokawa et dénombre un total de 9 tomes reliés, au Japon.
Le manga Full Metal Panic! Sigma de  Shouji Gatou (scénariste) & Hiroshi Ueda (dessinateur) a débuté en 2005 aux éditions Kadokawa Shoten et dénombre un total de 19 tomes reliés, au Japon. (licencié édition Panini)
Une suite intitulée Full Metal Panic! Another de Ookuro Naoto a débuté en 2012 et dénombre un total de 13 tomes reliés.
L’œuvre a connu plusieurs adaptations manga/spinoff roman et suites.

Mise en ligne : 12/08/2017

Publicités

Lors de l’Anime Expo 2017 que l’auteur Shoji Gatoh a annoncé le report de l’anime, Full Metal Panic! Invisible Victory (Full Metal Panic! Saison 4).

Le roman Full Metal Panic! de Gatoh Soji a débuté en 2000 aux éditions Kadokawa et dénombre un total de 9 tomes reliés, au Japon. Une suite intitulée Full Metal Panic! Another de Ookuro Naoto a débuté en 2012 et dénombre un total de 13 tomes reliés.
L’œuvre a connu plusieurs déclinaisons en animé :  Full Metal Panic! Saison 1 (2002) de 24 épisodes,  Full Metal Panic! Saison 2 (2003) Full Metal Panic? – Fumoffu de 12 épisodes,  Full Metal Panic! Saison 3 (2005) Full Metal Panic! – The second Raid de 13 épisodes et Full Metal Panic! Saison 4 (2018) Full Metal Panic! Invisible Victory.

Mise en ligne : 01/07/2017

gundam-seed-splash

En l’an 71 du calendrier Cosmic Era la guerre opposant ZAFT et l’Alliance Terrestre s’enlise. Heliopolis, une Colonie Neutre du royaume d’Orb, devient le centre de toutes les attentions.

ZAFT a appris que l’Alliance y développe, dans le plus grand secret, ses prototypes Mobile Suits nouvelle génération : les Gundam. Une équipe de cinq pilotes escortés par un commando sont envoyés pour voler les Gundam…

Kira Yamato et ses amis, de jeunes étudiants, se retrouvent embarqués dans l’affrontement. Kira y retrouve son ami d’enfance, Athrun Zala, aux côtés de ZAFT… Il se découvre aussi un talent inégalable pour piloter le Strike Gundam  à la surprise de sa conceptrice la capitaine Murrue Ramius. Mais Athrun dans l’Aegis n’attend qu’une erreur de sa part pour l’anéantir. Pourquoi?

MSX6SvTAJWzqIpnj2YmRchs8ZT8

Gundam SEED, ou Mobile Suit Gundam SEED (機動戦士ガンダムSEED [シード], Kidō Senshi Gandamu SEED [Shīdo]), est une série télévisée d’animation japonaise créée en 2002 par Sunrise et rattachée à la saga Gundam. Elle comprend 50 épisodes de 25 minutes, diffusés au Japon d’octobre 2002 à septembre 2003 sur TBS et MBS. En France, la série a été diffusée d‘août à novembre 2005 sur MCM.
Alors que la dernière série en date était la surprenante Turn A Gundam, Gundam SEED obtient un immense succès et remporte de nombreux prix, notamment le 25 Anime Grand Prix en 2002 et le 8 prix Animation Kobe en 2003. Elle connait une suite, Gundam Seed Destiny, en 2004.

198afhwt9y7cxjpg

Cette série reprend les thématiques de la saga Gundam :  de la guerre des colonies contre la Terre, du vol des Gundams ainsi que le sentiment de supériorité des habitants de l’espace. La Cosmic Era (CE, ou Ère Cosmique) est un nouveau calendrier adopté pour fêter la fin de la Guerre de Reconstruction et annonce du programme de colonisation Spatiale.

animepaper-mobile-suit-gundam-seed-airborn_381305

L’élément principal du scénario, contrairement aux New-types des autres séries de la saga Gundam, est la peur engendrée par les Coordinateurs (Coordinator), des humains génétiquement modifiés… Un parti politique terrien, Blue Cosmos, veut protéger les “Naturels” (Naturals) et l’anéantissement total des Coordinateurs. Inspirateur d’une série d’attentats visant les coordinateurs, qui se sont en retirés dans les colonies spatiales de PLANT, il a aussi envoyé un missile nucléaire sur une colonie agricole PLANT, Junius-7, le 14 février CE 70.

Gundam_Seed_Destiny_Wallpaper_by_vegeta2090

Cet évènement, connu sous le nom de Saint Valentin Sanglante, qui est à l’origine de cette nouvelle guerre opposant ZAFT (Zodiac Alliance of Freedom Treaty, l’armée des Coordinateurs) et l’Alliance Terrestre. ZAFT contrôle une partie du territoire terrestre grâce à ces véhicules de combats anthropomorphes GINN malgré les Mobile Suit (MS) de l’alliance. Quand la série commencent les nouveaux Mobile Suit (MS) de l’alliance : les gundam menacent de remettre le délicat équilibre qui s’est installé…

gundam_seed-2780

Reprenant de nombreux éléments de scénaristiques des séries antérieures:
  • Le déroulement narratif emprunte une trame générale excessivement proche de Mobile Suit Gundam au point que sans le personnage Athrun Zala, qui fait le contre-poids à celui de Kira Yamato, et avec l’adjonction de Lalah on pourrait quasiment parlé d’un remake!
asran-lacus-cagalli-minitokyo-gundam-scans_269654-img
Gundam Seed vous immerge immédiatement dans son univers grâce à une narration rapide (les évènements s’enchainent rapidement), des personnages charismatiques et déchirés (Kira, Athrum, Flay, Cagalli…), une exposition “sans” concession de la guerre et de ses conséquences vu par des prismes différents Kira le guerrier par nécessité, Lacus la révolutionnaire, Cagali la résistante idéaliste et Athrun le soldat.

programme-televise-gundam-seed-big

C’est cela aussi la force de ce Gundam seed des personnages fouillés de part et d’autres de la ligne de front. On s’aime, on s’affronte, on se déchire, on se hait par amour filial, fraternel, fusionnel. Quand autant en emporte le vent rencontre starwars.

Minitokyo-mobile-suit-gundam-seed-destiny-scans_3016021

Gundam SEED, et Gundam SEED Destiny, est aussi la première série à se différencier des autres par une inflation du nombre de ses Mobile Suit (plus d’une vingtaine contre cinq ou six avant) et de générations différentes : série GAT (Strike, Aegis), série ZGMF-X**A (Freedom, Justice), série ZGMF-X**S (Chaos, Abyss). La seule série surpassant ce chiffre est Mobile Fighter G Gundam.

-Mobile-Suit-Gundam-SEED-ED-1-Athrun-Lacus-katherine1517-36017902-1280-720

Gundam SEED est bien réalisée pour une série. Son charac design d’Hisashi Hirai est satisfaisant sans faire preuve d’originalité. La qualité évolue de façon plutôt bonne pour adopter son standard définitif en milieu de série.
mobile-suit-gundam-seed-remaster-episode-the-nightmare-reborn_188566
Le Mecha design est très stylé. Les mechas sont variés, réussis, réalistes, les combats fluides et prenants, des valeurs sûr dans le monde Gundam.
La série se voit affublée de quelques séquences 3D pour les vaisseaux comme l’Archangel. Le rendu en Cell-shadding (technique donnant un rendu "dessin-animé") tranche légèrement avec l’animation classique.

102-01103-01104-01105-01

Les musiques de Toshihiko Sahashi 佐橋俊彦 s’intègre bien avec l’univers de la série. Les génériques sont particulièrement soignés notamment Invoke de T.M. Revolution, Moment de Vivian or Kazuma.

Mobile Suit Gundam SEED COMPLETE BEST7612-01

L’ensemble est rassemblé dans Mobile Suit Gundam SEED COMPLETE BEST, avec le terrible Meteor de T.M. Revolution, et Mobile Suit Gundam SEED ~ SEED DESTINY BEST "THE BRIDGE".

11181b1412342

Une version remasterisée en haute définition est sortie au Japon le 23 décembre 2011. Elle comporte 48 épisodes. Les deux épisodes résumés (le 14 et le 26) ayant été supprimés tout en reprenant certains passages des Spécial Editions. Gundam SEED: Special Edition est un ensemble de trois films reprenant la trame et les images de la série : The Empty Battlefield : épisodes 1 à 21, The Far-Away Dawn : épisodes 22 à 40, The Rumbling Sky : épisodes 41 à 50.

asran-lacus-cagalli-minitokyo-gundam-scans_269654-img

La série a également fait l’objet d’une adaptation en manga (cinq volumes), reprenant l’histoire avec quelques variations mineures. La série est entièrement parue en 2005 chez Pika Édition.
asran-lacus-cagalli-minitokyo-gundam-scans_269654-img
Elle a été adaptée en jeux vidéo : Gundam SEED : Battle Assault sur Game Boy Advance et Gundam SEED : OMNI Vs ZAFT sur PSP et PS2 Un scénario alternatif est disponible dans le jeu Mobile Suit Gundam SEED : Never Ending Tomorrow sur PS2. Cette série aussi a été représentée dans les jeux Super Robot Wars et SD Gundam G Generations.
Gundam SEED est donc une série qui a tout pour séduire le grand public. La série est disponible en coffrets intégraux en France chez Beez.

Mise en ligne : 22/11/2014

Alors que le premier arc de la série vient de s’achever au bout de 51 épisodes, le périodique Kerokero Ace annonce qu’un deuxième arc est désormais prévu en avril 2013 en dépit du fait que les audiences ne sont pas au rendez-vous.

On ignore l’identité du grand méchant mais le manque d’originalité de la série (qui nous a offert une nouvelle bataille du Sanctuaire) laisse présager un possible remake d’Asgard et/ou de Poséidon.
Le début de ce nouvel arc est annoncé pour le 07 avril 2013, soit directement à la suite du premier. Le Staff retenu se compose de :
Réalisateur : Tatsuya NAGAMINE (One Piece Film Z)
Scénariste : Yoshimi NARITA (Konjiki no Gash Bell!! / Zatch Bell)
Character Designers : Kenichi ISHIKAWA & Yoshihiko UMAKOSHI
Responsables Animations : Kenichi ISHIKAWA & Yoshihiko UMAKOSHI
Musique : Toshihiko SAHASHI
Studio : Toei Animation