Articles Tagués ‘Mobile Suit V Gundam’

 banniere

Dans une contrée perdue, un jeune garçon, Uso Evin et son amie Shakti Kareen vivaient une paisible existence quand un camion de la Ligue Militaire traverse leur pays, transportant le prototype d’une nouvelle arme destinée à repousser l’invasion de Zanscare : le V Gundam…

tAG_143085
L’histoire se déroule trente ans après Mobile Suit Gundam F91. Depuis la chute de Neo Zeon (relatée dans le film Mobile Suit Gundam : Char contre-attaque), la Fédération n’a eu de cesse de s’affaiblir, jusqu’à ce qu’en l’an U.C. 0153, la colonie spatiale Side 2 déclare son indépendance, devenant l’empire Zanscare.
Ce nouvel État attaque la Terre sans rencontrer la moindre résistance. Si bien qu’un groupe d’intellectuels et de militaires, la Ligue militaire, se forme pour résister contre ce régime autoritaire.
animepaper.net_picture_standard_anime_mobile_suit_victory_gundam_finding_the_enemy_204049_nat_preview-e8ac5c3d
Uso Evin est un jeune orphelin de onze ans. Il fait très vite preuve d’aptitudes remarquables pour le pilotage. Durant la guerre, une relation de rivalité se créera entre lui et un pilote talentueux de Zanscare nommé Cronicle Asher.
Mobile Suit V Gundam est la dernière série TV de l’Universal Century. 6 ans après ZZ Gundam, V Gundam se passe exactement 60 ans après le dernier conflit Fédération contre Neo-Zeon qui eu lieu en 0093 (film Mobile Suit Gundam : Char contre-attaque).

gundam_victory_desktop_2000x1250_wallpaper-357599

Mobile Suit V Gundam commence de façon assez déroutante : en plein affrontement suivi par un flashback de 2 ou 3 épisodes. L’histoire ne commençant vraiment qu’au 7e épisode. Elle développe un scénario complexe au service d’une l’intrigue riche qui fait la par belle à de très nombreuses batailles notamment spatiale.
Certes nous avons bien entendu droit à l’ennemi masqué, au vaisseau arche (un camion dans la première partie) et a l’ado rebelle désespérément têtu et tête brulée qui a toujours le béguin pour des filles plus âgées que lui.
Loin de s’en contenter et de nous livrer une énième guerre Zéon/Fédération Mobile Suit V Gundam développe son intrigue propre avec son propres univers, ses propres personnages (plus jeunes et plus nombreux). L’objectif de la production, déjà commencé avec ZZ Gundam est clairement de rajeunir le cœur de cible :  place aux jeunes!

victory_gundam_desktop_5527x3486_wallpaper-240118

Mobile Suit V Gundam est donc un retour aux origines, à l’inventivité, l’imagination avec:
  • un nouvel univers qui annonce déjà les évolutions futurs de la saga en dehors de Universal Century,
  • un héros entouré d’une bande de gamin de son âge, reprise du concept de ZZ Gundam – de manière curieuse elle traverse la guerre en restant quasi indemne-,
  • un mecha design déroutant. En effet les MS de Zanscare ont tous un aspect très "insecte" et le Victory Gundam de la Ligue Militaire donne l’impression d’être en plastique,
  • le concept du mécha en kit, déjà présent dans Mobile Suit Gundam et largement développé dans ZZ Gundam donne un certain dynamisme aux batailles,
  • une galerie d’armes fatales toutes plus belles les unes que les autres, la dernière étant d’une originalité jamais vue!

    GundamGallery - Victory Gundam 82

Toutefois malgré toutes ses qualités et en l’absence d’aucune longueur Mobile Suit V Gundam est assez dur à suivre. Pourquoi? Le récit ne laisse aucun répit au spectateur et c’est justement là le problème. Mobile Suit V Gundam donne l’impression d’être une immense bataille sans fin où on meurt beaucoup, vraiment beaucoup trop! Lassant!

Mobile Suit Victory Gundam Score IICover

Mobile Suit V Gundam bénéficie d’une ambiance musicale sombre et présente signé Akira Senju 千住明 avec “Umarete Kuru Mono e” de ACEILUX,”Hinageshi no Tabi no Mukou ni” de Kuroda Yumi et l’inoubliable “Ikutsumono Ai o Kasarete” avec Iwasaki Motoyoshi.
15269-0115279-01
Notons aussi les deux openings “Stand up à la victoire" par Tomohisa Kawasoe (épisode 1-31) et "Do not Stop! Carry On!" par RD (épisode 32-51)

Mobile Suit V Gundam a été adapté en une série de cinq romans écrits par le directeur Yoshiyuki Tomino. Cette adaptation l’intrigue de l’anime, mais se distingue par des scènes et des dialogues supplémentaires. En outre, le Victory Gundam 2 n’apparait pas remplacé par un type de Victoire suréquipé.

Mobile_Suit_Victory_Gundam0

Une adaptation manga plus légère de l’anime par Toshiya Iwamura a été publié sur le Comic BomBom magazine manga.

Mise en ligne : 16/10/2015

Publicités